Le mot du directeur pour la rentrée de la 41e promotion

Partager cet article :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

« Une rentrée sous haute protection…

Lancée il y a tout juste un an, la réforme de la formation initiale des attachés de l’Etat aura déjà survécu à deux épreuves. 

La première a été celle de la confrontation au réel, lorsqu’une réforme passe le cap des rapports officiels et des groupes de réflexion pour être enfin mise en œuvre. Si quelques difficultés administratives résiduelles demeurent et sont en voie de règlement, la nouvelle formation s’est trouvée, pour l’essentiel, appropriée pour les élèves, les intervenants professionnels et les divers employeurs qui ont déjà accueilli en pré-affectation une promotion pour sa seconde période probatoire.

La deuxième épreuve, plus redoutable et plus inattendue, s’appelle la COVID 19 qui s’annonce d’ores et déjà comme le grand marqueur de cette année. 

Grâce à la mobilisation des équipes pédagogiques et administratives, tant en centrale que sur le terrain, l’essentiel a été sauvé. Le suivi individuel des élèves pré-affectés de la promo 3919 par leurs référents a été assuré et le sera jusqu’à leur titularisation imminente. La première période probatoire des élèves de la promo 40 Albert Camus aura été intégralement réalisée, pour moitié en distanciel           (tronc commun) et pour moitié en présentiel (approfondissement et contextualisation) moyennant des mesures strictes mises en place dans le cadre du plan anti-COVID. Enfin, l’avenir n’aura pas été insulté puisque le concours de recrutement a été assuré, permettant aux IRA d’avoir des élèves en septembre et donc de former les cadres dont l’Etat a besoin pour conduire ses réformes. 

En tout état de cause, les plans, tout d’abord de continuité des activités (PCA), puis de reprise des activités (PRA) ont été déclinés en temps réel pour permettre de gérer la situation. La formation n’a jamais cessé, elle a continué par d’autres moyens, générant même une montée en compétence rapide des élèves et des équipes pédagogiques quant à la maîtrise des outils numériques (classes virtuelles, webinaires, visioconférences, etc…). 

La promo 41 qui entre le 1er septembre connaîtra a priori une formation en mode « full COVID », la précédente ayant eu au moins deux petites semaines de relatif répit à son arrivée début mars avant d’être confinée. Nous sommes prêts à accueillir les élèves et à adapter notre fonctionnement à l’évolution de la pandémie.  Notre stock de masques et de gel hydroalcoolique est suffisant, la limitation du nombre d’élèves dans les salles de formation et dans les parties communes permettra un meilleur respect des gestes barrières. 

Plus que jamais, l’éthique de responsabilité chère à Max WEBER sera nécessaire pour intégrer la discipline d’une vie en communauté en des temps épidémiques. Si cela ne suffit pas, des sanctions administratives et financières seront mises en œuvre contre les éventuels récalcitrants car il est de la responsabilité de chacun de se protéger afin de protéger les autres. 

Pour autant, la vie continue à l’époque du coronavirus, Nous espérons que les élèves de cette promo 41 apprécieront leur formation et leur séjour en Corse, au moins autant que leurs collègues des promotions précédentes. 

Dans l’immédiat, nous les accueillons avec un plaisir d’autant plus grand que grande fut notre peur de ne pas les avoir…. »

Pour ne rien manquer

S'inscrire à la newsletter

À lire aussi :

Forum des ministères

En ce début de semaine, les élèves de la 41ème promotion participent au forum des ministères en visioconférence. 9h : Ministère de l’Intérieur Visioconférence avec

En savoir +

🎉 40ans déjà !

L’Institut Régional d’Administration de Bastia, créé par décret n° 79900 du 1er octobre 1979, a ouvert ses portes à l’automne 1980 et a reçu sa

En savoir +