Rechercher

emploi du temps eleves ira bastia

formation continue ira bastia

association élèves de ira bastia

administration fonction publique

service public

resp

score

trajectoire

intranet ira

Bastia

 

Malgré quelques occupations furtives depuis l'époque néolithique jusqu'au XIIIème siècle en passant par les Romains, Bastia prend véritablement naissance en 1378 avec la décision du Gouverneur génois Leonello LOMELLINO d'abandonner son château fort des gouverneurs situé à Biguglia, à quelques kilomètres de la future ville de Bastia, pour construire un nouveau donjon stratégiquement plus sûr au sommet du promontoire rocheux qui domine le vieux port.En 1480, les remparts sont terminés, en 1530, le palais est achevé.

Durant le XVIème et le XVIIIème siècle la haute ville s'organise suivant le plan en damier des villes génoises. Bastia, capitale du gouvernement de l'île devient alors le symbole, pour les Corses, de la tyrannie génoise.

Durant le XVIIIème siècle  une période de troubles n'empêchent pas la cité de s'agrandir et de prospérer. A l'arrivée des Français, la ville compte alors huit quartiers et la population civile est de 8 000 âmes.En 1811, Bastia perd son privilège de capitale au profit d'Ajaccio mais son activité économique continue à s'accroître.

Tout le XIXème siècle verra la ville s'embellir et se développer. Un palais de justice et un théâtre sont édifiés sous le Second Empire, la Place Saint Nicolas et les quartiers de la gare seront terminés à la fin de ce siècle.

Malheureusement la seconde guerre mondiale n'épargne pas Bastia et un bombardement américain, en 1943, détruit certains quartiers de la ville à 80 %. Relevée de ses ruines, la cité continue son expansion vers le sud et le nord. Elle est aujourd'hui le siège de la préfecture de la Haute-Corse et la métropole économique de la Région.

Avec ses 40 000 habitants, son musée d'ethnographie, son théâtre, sa riche bibliothèque, son vénérable vieux port, ses nombreux édifices civils et ses oratoires baroques, Bastia est l'un des fleurons du tourisme corse.

- Site de la ville de Bastia

- Voir la vidéo : Bastia, on ne l'oublie pas !