Rechercher

emploi du temps eleves ira bastia

formation continue ira bastia

association élèves de ira bastia

administration fonction publique

service public

resp

score

trajectoire

intranet ira

Les textes fondateurs

L'installation du cinquième IRA en Corse a été annoncée par le Président de la République, M. Valéry GISCARD d'ESTAING, en juin 1978 dans le cadre d'une série de mesures visant au développement de la vie économique et culturelle de la Corse.

L'IRA de Bastia a été créé officiellement par un décret du 17 octobre 1979 et a accueilli sa première promotion en janvier 1981.

Dernier né des Instituts régionaux d'administration, l'IRA de Bastia rejoint ainsi ses "grands frères" fondés par la loi de 1971 sur la formation professionnelle.

Aujourd'hui, les IRA, établissements publics nationaux à caractère administratif, obéissent à de multiples dispositions réglementaires tant pour leur fonctionnement que pour leur activité pédagogique. La loi de 1971 en est le premier. S'y ajoutent, entre autres, le décret du 10 juillet 1984 modifié et l'arrêté du 21 juin 2000 ainsi que tous les textes, et en particulier l'instruction comptable M9-1, relatifs au régime comptable et financier de l'établissement dont le contrôle relève de la Cour des Comptes.

Installé désormais, sur proposition du conseil régional d'alors dans une partie des locaux du lycée Giocante de Casabianda devenu depuis le lycée Jean Nicoli (plus connu des anciens bastiais sous le nom de lycée Marboeuf), le bâtiment affecté à l'IRA a été rénové en 1979 puis, à nouveau, en 2000. Il a fait l'objet d'une extension mise en service en octobre 2006.

L'Institut régional d'administration, au cours des vingt six années de son existence, aura formé près de 2500 cadres dont environ 150 sont en poste en Corse, soit dans les administrations de l'Etat soit dans les collectivités territoriales.

Aujourd'hui, l'IRA de Bastia accueille 130 élèves qui participent à l'animation de la vie bastiaise et à l'économie de la région. En effet, l'IRA dispose d'un budget supérieur à huit millions d'euros presque totalement investis dans l'économie locale (frais de fonctionnement, investissement, salaires des 25 employés permanents et des élèves-fonctionnaires …). Les bailleurs, les entreprises locales, les compagnies de transport, les commerces en sont les principaux bénéficiaires. Les retombées économiques indirectes sont encore plus importantes en raison des nombreuses visites de parents et amis des élèves.


Le décret n°2007-1247 du 20 août 2007 modifiant le décret n°84-588 du 10 juillet 1984 relatif aux IRA est paru au Journal Officiel du 22 août.

Ce texte prévoit, notamment, l'instauration de deux temps distinctsdans l'année de formation :
- une période de tronc commun
- un cycle d'approfondissement

Ce cycle d'approfondissement sera propre à l'univers professionnel dans lequel l'élève sera affecté.

Les univers professionnels sont les suivants :
- administration centrale
- administration territoriale de l'Etat
- administration scolaire et universitaire

Ces nouvelles modalités de formation doivent permettre aux élèves d'être encore mieux préparés à leur prise de poste en fin de cursus, grâce à une approche professionnalisante accrue.